Le magazine Les Grappes avec le parisien
Le magazine
Les Grappes & Le Parisien
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le vin sans jamais oser le demander

Les “Micro Wineries”, comprendre “petites entreprises vinicoles” en français, est un phénomène nouveau. Né dans les années 90 aux Etats-Unis le concept est simple: vinifier des vins dans de petits locaux en ville. Avec un rapide essor en Amérique du Nord, ce projet a cependant laissé sceptique le monde du vin. C’était sans compter sur son développement à l’international que ce projet a commencé à faire parler de lui. Alors, les Urban wineries sont-elles un effet de mode ou une réelle tendance de fond? Enquête.

 

Comment ces entreprises vinicoles ont conquis le monde ?

C’est en 2008 à New York dans le quartier de Brooklyn que les choses s’accélèrent. La première micro winery ouvre dans une ville au rayonnement mondial. Son nom? La “Red Hook Winery”, créée par Mark Snyder et deux de ses amis. Le projet qui a du mal à démarrer finit par faire du bruit. La tendance américaine gagne le monde et devient de plus en plus sérieuse. Le pas est franchi en Asie premièrement, avec l’ouverture en 2010 d’une Micro Winery cette fois-ci à Hong Kong. De nombreux partisans commence à mûrir le projet dans leurs villes et les ouvertures se multiplient. Il est officiellement franchi en Russie en 2010 avec l’ouverture d’une micro winery sur les bords de la Mer Noire par un passionné de vin, Alexey Tolstoy!

Street Winery in San Francisco ©USA Today
Street Winery in San Francisco ©USA Today

En France, c’est à Marseille où l’on va faire le premier pas. L’ouverture au début de l’année 2012 de “Microcosmos” marque donc le départ de cette nouvelle tendance. C’est ensuite à Londres où en 2013 née la London Cru,  la micro winery la plus connue d’Europe. Le phénomène devient donc de plus en plus sérieux. Pour Paris, il faudra cependant attendre 2015 avant que deux chais urbains ouvrent leurs portes : La “Winerie Parisienne” et “Les Vignerons Parisiens”.

Les Vignerons Parisiens
Les Vignerons Parisiens

Comment fait-on du vin en ville ?

Ces organisations peuvent évidemment posséder leur propre vignoble et décider de mettre en avant le processus de fabrication dans des chais différents que ceux de leurs propriétés. Dans le cas contraire, ils achètent des raisins aux propriétés viticoles et les font venir jusqu’aux chais en ville dans les conditions optimales pour conserver la qualité des fruits. Ensuite, toutes les étapes jusqu’à la mise en bouteille sont faites dans ces Micro Wineries.

 

Pourquoi les Micro Wineries réveillent-elles les villes?

Aujourd’hui la tendance est à l’attachement et aux produits du terroir. De plus en plus la campagne s’invite dans nos villes et e vin n’y échappe pas ! Ces « Urban Wineries » nous offrent la possibilité de renouer avec le monde viticole, de voir à la fois le travail effectué, de le comprendre et d’être en contact avec les personnes qui produisent. Et tout cela à deux pas de chez nous, c’est une révolution ! Le train de vie des grandes villes ne se compare pas avec celui du viticulteur. Et pourtant ! Sortir de chez soi et voir du raisin en pleine vinification c’est pas courant mais ça devient désormais possible.

Winerie Parisienne
Winerie Parisienne

Au delà de produire des vins de qualité, ces micro wineries sont placées là où les gens consomment du vin. Elles ont donc une place légitime et un vrai rôle à jouer, à la fois dans le monde vinicole d’aujourd’hui mais aussi dans celui de demain. Que ce soit à New-York, à Londres, ou 50 ans après la fermeture de Bercy à Paris, les Micro Wineries ne semblent plus être une simple tendance passagère, mais de réelles entreprises qui saisissent un marché plein d’opportunités.

Pour conclure un seul mot d’ordre : foncez !

lesgrappes.com utilise des cookies
en savoir plus