Le magazine Les Grappes avec le parisien
Le magazine
Les Grappes & Le Parisien
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le vin sans jamais oser le demander

Une fondue, comme le vin, ça se partage !

La fondue est bonne, la fondue est ludique, la fondue est conviviale : que de raisons de céder à la tentation ! Du beaufort, de l’emmental, de la tomme de Savoie, du vin blanc et de l’aïl, accompagnés de dizaines de petits bouts de pains, et vous êtes prêts à apprécier une des merveilles savoyardes. Ce plat est tellement apprécié qu’il est sorti de sa région d’origine, la fondue se déguste dans toutes les régions françaises pour se réchauffer pendant l’hiver. Vous aussi vous avez un gage si vous laissez tomber votre bout de pain ? En tout cas chez Les Grappes on ne mettra jamais de fil dentaire dans la fondue… Et on n’amènera pas une bouteille de vin rouge de Bordeaux à une soirée fondue ! Marius avait décidément tout faut s’agissant de ce plat idéal pour se requinquer après une journée dans le froid.

L’association du fromage de la fondue et du vin

Pour une fois on ne vous dira pas qu’on peut prendre du vin rouge avec un plat qui se prend traditionnellement avec du blanc. Le fromage étant l’ingrédient quasi unique du plat, le vin rouge est à proscrire.

Plusieurs choses sont à prendre en compte lorsqu’on réfléchit à quel vin servir avec une raclette. L’association des trois fromages, inévitablement, apporte le caractère gras du plat. Il faudra donc trouver un vin blanc avec une certaine acidité pour associer à la fondue. De plus les fromages sont salés, il faudra donc les associer avec un vin onctueux. Enfin la fondue est forte en goût, le vin blanc qui l’accompagnera devra donc être puissant pour pouvoir coexister en bouche avec les arômes forts des fromages. La richesse de la fondue devra aussi être contrebalancée par une grande fraîcheur dans le vin qui l’accompagne.

Les appellations idéales pour un mariage entre vin et fondue réussi

Ce plat savoyard se marie bien avec … des vins de Savoie pardi ! Les appellations comme Abymes, Apremont, Chapareillan ou Roussette font l’unanimité. Les vins de Loire comme le Savennières ou Cheverny sont un bon choix également. Pour les amateurs de vins assez forts on choisira la Vallée-du-Rhône : les blancs de Crozes-Hermitage et Saint-Peray font bon ménage avec la fondue savoyarde !

Si vous êtes pressé(e)

La fondue est grasse, riche, salée et forte en goût. Et un vrai bonheur à déguster et à partager ! Le vin (blanc, exclusivement) doit être son complément : acide, rafraîchissant, onctueux et puissant en alcool. Ces caractéristiques se retrouvent dans certaines appellations de la Savoie comme Apremont, Abymes, Roussette et Chapareillan, mais aussi dans la Loire avec les vins de Savennières et Cheverny. Enfin les vins les plus puissants se situent dans la vallée du Rhône : Crozes-Hermitage et Saint-Peray seront des choix astucieux.

Pour vous offrir le meilleur service, Les Grappes utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation sur ce site. En savoir plus
x