Le magazine Les Grappes avec le parisien
Le magazine
Les Grappes & Le Parisien
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le vin sans jamais oser le demander

Si vous êtes pressé(e)…

Privilégiez un blanc pas trop sec pour accompagner le gras de la raclette et des rouges pas trop tanniques qui s’accorderont bien avec la charcuterie.

Blanc ou rouge : quel vin servir avec la raclette ?

Si vous êtes en charge du vin, voilà les conseils des Grappes : La raclette traditionnelle est uniquement constituée de fromage et de pommes de terre, ce sont les Savoyards (un grand merci à eux) qui y ont ajouté la charcuterie le siècle dernier.

De cette division résulte deux écoles : pour la première raclette, sans viande, un vin blanc conviendra mieux. Il ne devra pas être trop sec. En effet il risquerait d’être trop différent du gras général du fromage au lait cru.

Si vous avez opté pour la raclette charcuterie, avec une farandole de jambons et leurs cornichons, un vin rouge peut aussi tout à fait correspondre ! Les cépages tels que le pinot noir et le gamay, qui sont doux et pas trop tanniques, sont faits pour aller avec la raclette.

Variante : Les jurassiens ne sont pas en reste avec leur variante à base de morbier à accompagner de vins du crus du Jura comme l’Arbois et le Savagnin en Blanc ou des Pinots noirs des contreforts du Jura

Les appellations idéales pour la raclette

Pour les blancs nous vous conseillons des appellations de la Loire comme Cheverny et Montlouis-sur-Loire, ou des appellations plus locales comme les vins d’Apremont et de Chignin-Bergeron en Savoie. A propos de Savoie, notez que le cépage Bergeron change de nom quand on le sort de Savoie et il devient Roussane dans les Côtes du Rhone. En Bourgogne vous choisirez plutôt du Mâcon-Villages ou du Saint-Véran, ils se marieront très bien avec votre raclette.

Pour les rouges, le gamay des Beaujolais comme Moulin-à-Vent et Morgon apporte de la souplesse et de belles touches de fruits rouges. Le Pinot Noir en Bourgogne sur les terroirs de Maranges, Côtes de Nuits Villages et Beaune sont nos trois appellations favorites pour les raclettes savoyarde et jurassienne de part leur caractère chaleureux et teinté de fines touches d’épices. Vous hésitez en Bourgogne? Alors choisissez un Chorey-lès-Beaune pour ses notes réglissées et de petites baies rouges (dans la jeunesse) et de touches animales et cuirées en prenant de l’age. Si vous désirez boire du vin du même coin que votre raclette les vins de Savoie comme le Chignin ou le Jongieux, les jambons et charcuterie seront ainsi très bien accompagnés.

La raclette et le vin : une grande table et des copains

La raclette est un plat qui se déguste à plusieurs, et comme à chaque fois qu’il y a du monde à table on se demande ce qu’on va pouvoir boire avec notre raclette ! Quelle bouteille saura mettre en valeur ce plat traditionnel savoyard ? Vous devrez d’abord prévoir assez de fromage et charcuterie pour tout un régiment, il ne s’agit pas de manquer autour de l’appareil à raclette.

Ce plat, suisse à l’origine, fait la part belle à un fromage à raclette fondu, ni trop fort ni trop fade. La raclette n’est pas connue pour son côté « light » mais personne ne se restreint pour autant ! Le vin servi avec la raclette se doit d’être généreux aussi, et vous êtes certains de passer une bonne soirée !

Si vos invités s’occupent d’amener le vin, ce sera la surprise, et chacun a sa petite idée sur la question du vin parfait pour accompagner la raclette.

lesgrappes.com utilise des cookies
en savoir plus