Le magazine Les Grappes avec le parisien
Le magazine
Les Grappes & Le Parisien
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le vin sans jamais oser le demander

La coquille Saint-Jacques

Saviez-vous que la coquille Saint-Jacques a des yeux? Oui des yeux, qui fonctionnent par réflexion! Mais ne vous inquiétez pas ce met est toujours aussi extra. La coquille Saint Jacques est un mollusque que les hommes consomment depuis bien longtemps. Déjà évoquée dans la Bible ou la mythologie grecque et romaine, elle ne se trouve qu’en Méditerranée et dans le nord de l’Atlantique (eh oui on a pas tous de la chance). Elle se cultive majoritairement dans des bassins avec la pectiniculture, malgré la très forte pêche, autorisée d’octobre à mai. On en retrouve donc dans la gastronomie méditerranéenne et du nord, sous toutes les formes de plats et de mariages possibles, du risotto aux noix de Saint-Jacques, au velouté en passant par les noix simplement poêlées pour notre plus grand plaisir. Vous ne vous lasserez donc pas de ces coquilles et nous non plus.

Comment allier son goût au vin

On serait presque tenté de dire qu’il ne faut rien ajouter au goût de la Saint-Jacques mais c’est faux car l’apport d’un vin offre un accord somptueux. La texture de la Saint-Jacques se rapproche beaucoup de celle des autres types de fruits de mer mais reste un peu différente. Si elle est bien travaillée, elle est très moelleuse, ce qui offre donc un plaisir unique. Ici il faudra comme souvent avec les produits marins, un vin blanc sec, avec un côté frai, minéral qui supportera l’iode qui peut se ressentir légèrement et certains accompagnements comme les épices ou les herbes. Les vins aux senteurs florales, avec des touches d’agrumes, une petite acidité due à la minéralité se marieront bien avec la chair de la noix qui est bien tendre.

Quelles appellations choisir?

Puisqu’il nous faut s’orienter vers un vin blanc sec, minéral et fruité, nos choix vont s’orienter vers des cépages comme le chardonnay avec un Chablis pour une poêlée de Saint-Jacques très simple, ou un Pouilly-Fuissé en Bourgogne, le côté minéral de ces vins ira très bien avec la texture et le goût de la noix. On pourra également partir sur des vins fait à partir de chenin comme un blanc d’Anjou dans la Loire, qui auront un petit goût d’agrumes qui ira à merveille avec la noix de Saint-Jacques. Un tartare de Saint-Jacques peut se marier parfaitement avec un blanc de la Loire comme un Clos des Sarrasinières du Domaine La Tourlaudière, un régal !

Si vous êtes pressé(e)

La Saint-Jacques nécessitera un vin blanc sec, comme les autres produits de la mer, qui devra être minéral et fruité. Nous irons voir du côté des chardonnay avec des vins comme le Chablis ou du Pouilly-Fuissé dans le vignoble de Bourgogne, qui de part leurs côtés minéraux s’allieront bien avec le tendre de la noix de Saint-Jacques. Un autre cépage intéressant va être le chenin, qui produit des vins comme un blanc d’Anjou dans la Loire où l’agrume se portera parfaitement bien avec la coquille Saint-Jacques. Envie d’un tartare de Saint-Jacques, prenez donc les Clos des Sarrasinières du Domaine La Tourlaudière qui saura vous combler !

Pour vous offrir le meilleur service, Les Grappes utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation sur ce site. En savoir plus
x