Le magazine Les Grappes avec le parisien
Le magazine
Les Grappes & Le Parisien
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le vin sans jamais oser le demander

Le gigot d’agneau, une alliance traditionnelle

Le gigot d’agneau est un plat traditionnel du sud de la France. Son développement s’est fait au XIXème quand la cuisine française commence réellement à s’échanger et les plats voyager. Aujourd’hui il reste ancré dans la tradition sudiste et se fait particulièrement au Printemps. On parle parfois même du Gigot de Pâques! Le gigot est un plat qui cuit traditionnellement longtemps, comme son nom peut parfois l’indiquer: « le Gigot de 7 heures ». Cette cuisson vise à faire confire la viande ce qui lui donne une texture tendre et savoureuse. Optez donc pour un gigot qui cuit longtemps, et surtout variez les recettes en ajoutant des épices comme du Ras-el-hanout, du miel ou au poivre de Sichuan, variez aussi les légumes, faites une petite ratatouille en accompagnement plutôt que le duo patate/carotte qui accompagne trop souvent ce plat!.

Une viande forte, un vin plutôt léger

L’agneau est une viande qui a beaucoup de goût, on retrouve sur une texture très tendre dû à la cuisson le goût prononcé de la viande. Un bon agneau peut être l’agneau du Limousin qui est parfaitement adapté pour la viande. Avec ce plat on a donc besoin d’un vin qui va accompagner la viande sans prendre le dessus et casser le goût savoureux du gigot d’agneau. Attention donc à ne pas prendre des vins trop forts qui n’iront pas bien avec la viande, choisissez plutôt des vins plus légers, plus fins, avec une touche discrète portant un peu sur le boisé, les fruits rouges et noirs.

Que choisir alors?

Vous retrouverez ce type de vins bien sûr dans le rouge, par exemple en bourgogne ou dans le bordelais avec des vins pas trop forts, fruités et qui accompagnent bien le goût du gigot sans prendre le dessus. Par exemple un Montagne-Saint-Emilion du Château Haut-Goujon ou un Lalande-de-Pomerol du Château des Annereaux peut très bien se porter. Un Côte de Nuits-Villages en Bourgogne est aussi un bon choix.

Si vous êtes pressé(e)

Le gigot d’agneau se boit traditionnellement avec des vins rouges comme le Pauillac. Tous les vins rouges du Languedoc, de la Vallée du Rhône ou de Bordeaux qui ont du tanin ou du soleil peuvent faire l’affaire à condition de ne pas être trop fort. On retrouvera des alliances plus originales dans un vin comme un Côte de Nuits-Villages. Vous pouvez donc opter pour un Montagne-Saint-Emilion du Château Haut-Goujon, ainsi qu’un Lalande-de-Pomerol.

Pour vous offrir le meilleur service, Les Grappes utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation sur ce site. En savoir plus
x