Les vignerons de sa région

Découvrez tous nos vignerons

Abbaye de Valmagne

(4 notes)
“ Le vin des cisterciens ”

L'Abbaye de Valmagne a été créé par les moines cisterciens au 12ème siècle. Les parties les plus escarpées du domaine sont classées en Appellation Contrôlée depuis 1985 et forment plus de la moitié du domaine. L'agriculture y est pratiquée de manière raisonnée, et l'ambition de réduire au maximum l'utilisation d'intrants a d'ailleurs été marquée par la certification bio...

Lire plus En savoir plus

(34) Hérault

Question
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY Notre exposition « abbayes vues du ciel » s’achève aujourd’hui avec la célèbre abbaye de Fontevraud L’abbaye royale de Fontevraud, fondée en 1101, est l’une des plus vastes cités monastiques héritées du Monde médiéval. Initialement monastère mixte, accueillant femmes et hommes au sein des mêmes bâtiments, puis agrandi en monastère double dans l'esprit de la réforme Grégorienne, l'abbaye de Fontevraud va s'attirer la protection des Comtes d’Anjou puis de la dynastie des Plantagenêt qui en feront leur nécropole. Après un déclin à partir du XIIIème siècle, l'abbaye est dirigée pendant presque deux siècles par des abbesses issues de la famille royale des Bourbons. La Révolution amènera la fin de l'établissement religieux, transformé en établissement pénitentiaire jusqu’en 1963.Classée Monument Historique dès la première liste de 1840, l’abbaye n’a eu de cesse d’être restaurée. Depuis l’an 2000, Fontevraud, de par l’unicité de son cadre architectural et paysager, figure au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY Treizième et avant dernière étape de notre exposition avec la majestueuse abbaye de Fontenay. Fondée en 1118 par Saint Bernard de Clairvaux, l’abbaye de Fontenay est actuellement la plus ancienne abbaye cistercienne conservée. Emblématique, l’église romane et son cloître possèdent des chapiteaux lancéolés, un ornement raffiné caractéristique de l’art prôné par Saint-Bernard. Exceptionnelle, Fontenay a également la particularité de conserver des vestiges inédits comme « l’enfermerie » ou encore l’élégante « maison rouge » qui servait de logis personnels aux moines-abbés. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1981, la beauté de Fontenay a permis d’inspirer de nombreux réalisateurs qui ont utilisé le monastère comme décor de cinéma. La célèbre séries Angélique Marquise des anges a été tournée à Fontenay ou encore Cyrano de Bergerac de Jean –Paul Rappenau avec Gérard Depardieu, tourné en 1990. Pour plus d’informations : https://www.abbayedefontenay.com/

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 Fete de la Gastronomie Samedi 23 Septembre - menu http://ow.ly/d/6Mqbde valmagne : 17hConference "Plairs & santé" Claude AUBERT de Terre Vivante et Laurent Chevallier Celebre nutritioniste .19H DINER ispiré des Moines gourmets XIVe http://ow.ly/d/6Mqd

Cliquez sur ce lien

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY Douzième étape dans le nord de la France avec l’abbaye Notre-Dame de Wisques. Wisques, petit village du Pas-de-Calais, a la particularité d’héberger deux monastères bénédictins, l’un est masculin, l’autre féminin. L’abbaye Notre-Dame de Wisques est l’abbaye féminine qui a été fondée en 1889 par Madame Cécile Bruyère, première abbesse de l’abbaye Sainte-Cécile de Solesmes et grande figure monastique de la fin du XIXème siècle. Première filiale de l’abbaye de Sainte-Cécile, c’est depuis plus de 120 ans que les moniales de Wisques assurent la vie de la communauté partagée par la prière, le travail, la vie fraternelle, le silence et la lecture des textes sacrés. Classée Monument Historique en 2014, l’abbaye Notre-Dame de Wisques témoigne de l’activité monastique féminine contemporaine. Pour plus d’informations : www.service-des-moniales.cef.fr/abbaye-notre-dame-a-wisques/

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY Onzième étape de notre exposition « abbayes vues du ciel » avec le monastère de Melleray. Fondée en 1145, l’abbaye de Melleray a été à l’origine conçue comme une abbaye-fille du monastère de Louroux. À sa naissance l’abbaye est prospère grâce aux donations de nombreux nobles provinciaux dont la famille des Châteaubriant. À partir de la fin du XIIIème siècle, l’ordre cistercien perd de la vigueur, supplanté par les ordres mendiants. La guerre de successions de Bretagne touche la région de l'abbaye et les donations se réduisent. Vendue comme Bien National à la Révolution, Melleray devient un monastère trappiste de 1817 à 2015. Depuis, les moines trappistes ont été remplacé par la communauté du Chemin Neuf. Pour plus d’informations : https://www.chemin-neuf.fr/fr/pres-de-chez-toi/abbayes/abbaye-de-melleray

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY Pour notre dixième étape, rendez-vous en Normandie avec l’abbaye de la Trappe. En l’an 1120, la Blanche Nef fait naufrage, emportant avec elle de nombreux nobles normands, dont Mathilde du Perche, fille illégitime d’Henri Premier d’Angleterre. En souvenir, le mari de Mathilde fit bâtir un oratoire qui sera quelques années plus tard, en 1140, adjoint par un monastère pour que des moines prient pour le repos de l'âme de Mathilde. C’est ainsi que naquit la première communauté de la Trappe. Après un siècle de belle prospérité, survint la guerre de Cent Ans où le monastère fut brûlé en partie et pillé en 1376 et en 1465. Reconstruit les siècles suivants, l’abbaye et la communauté monastique sera affaiblie par le « régime de la Commende » avant d’être totalement dispersée à la Révolution. Traqués par les armées révolutionnaires, les moines trappistes parcoururent l’Europe jusqu’à la Russie en une odyssée tumultueuse. Un épisode qui au final sera profitable à la communauté car c’est grâce aux moines issus de La Trappe que la vie monastique cistercienne se développa en Europe jusqu'en Amérique. Pour plus d’informations : https://www.latrappe.fr/

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY Pour la neuvième étape, retour en Occitanie avec l’abbaye Saint-Martin du Canigou. Située dans le massif du Canigou, à 1055 mètres d’altitude, ce vaste monastère bénédictin fut édifié à partir de 997. Retiré au fond d'une lointaine vallée, la vie sur place était très rude. Les moines devaient marcher des heures pour arriver sur les premières terres cultivables. Le 13 novembre 1009 eu lieu la consécration de l'église Saint-Martin en compagnie de nombreuses personnalités de l'époque. Le pape Sergius IV fit une bulle déclarant cette institution canonique en 1011. Durant huit siècles, des moines vécurent en ce lieu. Chassés lors de la Terreur en 1791, le monastère sera restauré au cours du XXème siècle et la vie monastique a depuis repris son cours. Ce sont désormais la communauté des Béatitudes qui occupe l’abbaye depuis 1988. Pour plus d’informations : https://www.stmartinducanigou.org/

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY La huitième étape des « abbaye vues du ciel » avec l’abbaye de Royaumont L’abbaye de Royaumont fut fondée en 1228 par Louis IX, futur Saint Louis, avec le soutien de sa mère Blanche de Castille. Richement dotée par le roi qui aimait à s’y retirer, elle connut au XIIIème siècle un grand rayonnement. Vendue comme Bien National à la Révolution, son nouveau propriétaire la transforma en filature de coton, détruisant l’église dont les matériaux furent employés à la construction d’un village ouvrier. A la fin du 19ème siècle, l’abbaye retrouva sa première vocation en accueillant en 1869 un noviciat de religieuses. Dument restaurée par ses nouveaux propriétaires, l’abbaye de Royaumont est depuis les années 1960 un important centre culturel à renommée internationale ayant pour vocation la promotion du patrimoine et des arts vivants. Pour plus d’informations : https://www.royaumont.com/

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY Retour aux origines pour notre septième épate, en Bourgogne, avec le fameux Clos Vougeot : C’est au XIIème siècle que les moines de l’abbaye de Cîteaux deviennent les propriétaires du Clos Vougeot. De cette époque, date la Cuverie et le grand cellier. Les terres viticoles ont été assemblées à partir de dons de riches seigneurs et d’achats effectués par les moines. Dès le XIIIème siècle, elles sont organisées en un véritable clos, ceint de murs en pierre. C’est en 1551 que Dom Loisier, abbé de Cîteaux, décide d’ajouter à ces bâtiments agricoles, une vaste construction qui deviendra alors un véritable château au milieu des vignes. Les moines en conserveront la propriété jusqu’en 1789. Cette grange monastique de grande envergure témoigne de la richesse du terroir cistercien. Un domaine viticole qui depuis sa fondation n’a cessé de prospérer. Avec près de 50 hectares, le Clos Vougeot incarne la noblesse des vignobles bourguignons, d’origine Cistercienne. Pour plus d’informations : www.closdevougeot.fr/

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY Pour la sixième étape de notre exposition partons en Pays Cathare avec : Fontfroide L’abbaye de Fontfroide, fondée à partir de 1093, joua un rôle prépondérant dans l’histoire du Languedoc Roussillon. Tout commence avec l’assassinat de Pierre de Castelnau, moine de Fontfroide et légat du Pape, sa mort sera l’acte déclencheur de la Croisade contre les Albigeois. Plus tard, Jacques Fournier, abbé de Fontfroide, sera amené à diriger le tribunal d’inquisition contre les derniers Cathares. Elu pape en 1334, on lui doit la construction du Palais d’Avignon. À sa mort, en 1342, Fontfroide perd son dernier grand protecteur. S’ensuit alors une période de changement pour l’abbaye. Durant les trois prochains siècles, Fontfroide n’aura de cesse de se transformer. De nouveaux bâtiments voient le jour lui donnant une allure de château princier. À la Révolution, l’abbaye est donnée aux Hospices de Narbonne en 1791. En 1908, le monastère est racheté par Gustave FAYET. Commence alors une période de renouveau. Collectionneur d’art d’avant-garde, l’abbaye sera avec lui restaurée et ornée d’œuvres contemporaines. Ouverte au public, ce sont aujourd’hui ses descendants qui entretiennent Fontfroide avec la même passion. Pour plus d’informations : www.fontfroide.com/

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 Pour plus d’informations : www.abbayedenoirlac.fr/

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY Notre cinquième étape « des abbayes vues du ciel » se situe dans le Berry Noirlac La grande Fondée au milieu du XIIème siècle par un petit groupe de moines venus de l’abbaye de Clairvaux, l’abbaye de Noirlac demeure à ce jour l’un des rares ensembles monastiques conservés de France. Son architecture reflète l’harmonie et la pureté de la règle cistercienne. L’âge d’or de Noirlac sera comme à Valmagne du 12ème au 14ème siècle. Durant la Guerre de cent ans, l’abbaye connaîtra une période de déclin avant de subir de lourds dommages durant la période de la Fronde. Restaurée au XVIIIème siècle, Noirlac sera par la suite vendue comme Bien National à la Révolution. A l’instar de Valmagne, sa vocation contemporaine permettra sa préservation. Reconvertie en usine de porcelaine au XIXème siècle, Noirlac servira au 20ème siècle d’orphelinat, d’un camp pour réfugiés espagnols et d’hospice. Aujourd’hui, l’abbaye fait partie du réseau des « Centres culturels de rencontre » regroupant actuellement 43 centres répartis dans 12 pays.

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 #ABBAYESTORY Quatrième étape avec l’abbaye de Sénanque dans le département du Vaucluse SENANQUE La provençale Fondée au 12ème siècle, l’abbaye de Sénanque témoigne de la plus pure architecture cistercienne. L’église, de style roman, est dépourvue de décor, afin de ne pas troubler la prière et le recueillement des moines. Seule la lumière, symbole de Dieu, module l’espace. Dans le cloître, tous les chapiteaux sont ornés de motifs végétaux, cependant une originalité demeure. En sortant de la salle du chapitre, lieu de décision pour la communauté, un culot du cloître est décoré d’un diable. Sa position est stratégique. Lorsque se réunit la communauté, le Père Abbé, placé au centre, et les moines assis sur les gradins, font face à la fameuse tarasque, créature mythique du patrimoine provençal qui incarne la figure du mal. Pour plus d’informations :http://www.senanque.fr/

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 Et c'est parti. Début des vendanges! aujourd'hui nous récoltons le Bourboulenc sur la parcelle "Quatre trucs"!

Commentaires
Commenter
Philippe d'Allaines @abbaye-de-valmagne

 Visite nocturne!!!

Commentaires
Commenter
Plusieurs cuvées vous intéressent ?
Le vigneron offre la livraison dès 6 bouteilles (d’une ou plusieurs références).
Voir tous nos engagements

Languedoc , Collines de la Moure

2016, Rouge - 75cl

Le mot du Vigneron :

"Une cuvée rare et authentique élaborée avec le Morrastel, cépage oublié depuis plus de 100 ans. L'identité de la région. "

Livraison offerte dès 6 btl.

Ajouter au panier

Languedoc , Collines de la Moure

2016, Blanc - 75cl

Le mot du Vigneron :

"Vin des copains par excellence"

Livraison offerte dès 6 btl.

Ajouter au panier

Languedoc , Collines de la Moure

2016, Rosé - 75cl

(2 notes)
Le mot du Vigneron :

"Vin des copains par excellence"

Livraison offerte dès 6 btl.

Ajouter au panier

Languedoc , Languedoc

2016, Rosé - 75cl

(2 notes)
Le mot du Vigneron :

"Saint Bernard et Saint Benoît sont à l'origine de l'ordre cistercien"

Livraison offerte dès 6 btl.

Ajouter au panier

Languedoc , Languedoc

2015, Rouge - 75cl

Le mot du Vigneron :

"Saint Bernard et Saint Benoît sont à l'origine de l'ordre cistercien"

Livraison offerte dès 6 btl.

Ajouter au panier

Languedoc , Languedoc

2016, Blanc - 75cl

Le mot du Vigneron :

"Saint Bernard et Saint Benoît sont à l'origine de l'ordre cistercien"

Livraison offerte dès 6 btl.

Ajouter au panier

Languedoc , Languedoc Grès de Montpellier

2014, Rouge - 75cl

Le mot du Vigneron :

"Le Comte de Turenne, Maréchal d'Empire, acheta l'abbaye en 1838 et la sauva de la ruine. Cette cuvée est élaborée en son honneur. "

Livraison offerte dès 6 btl.

Ajouter au panier

Le Domaine

L'Abbaye de Valmagne a été créé par les moines cisterciens au 12ème siècle. Les parties les plus escarpées du domaine sont classées en Appellation Contrôlée depuis 1985 et forment plus de la moitié du domaine. L'agriculture y est pratiquée de manière raisonnée, et l'ambition de réduire au maximum l'utilisation d'intrants a d'ailleurs été marquée par la certification biologique en 1999. La vinification et la mise en bouteilles sont tous deux faits selon les méthodes les plus modernes.On trouve deux parties bien distinctes au domaine. Une partie argilo-calcaire on sont élaborés les vins de l'appellation, et au nord, séparé par une barrière rocheuse, un terroir de grès rouges où l’on produit des Grés de Montpellier, partie septentrionale des coteaux du Languedoc. C’est de la partie méridionale de l'Abbaye que proviennent les vins de pays.

La Petite Histoire

La cathédrale des vignes, nom que porte la nef de l'église, provient de l'installation, en 1820, de 18 foudres en chêne de Russie. Au 12e siècle, les moines avaient planté des vignes à Valmagne. Ce sont eux qui sont à l'origine de la plupart des vignobles de la région et également bourguignons. Depuis le 19ème siècle les vins sont exportés dans le monde entier.

Anecdotes du domaine

L'abbaye est connue pour son monument, pour ses vignes mais également pour ses jardins.L'intérieur de l'Abbaye est également une oeuvre, les amoureux de vin et d'histoire seront doublement réjouis.

lesgrappes.com utilise des cookies
en savoir plus