Les vignerons de sa région

Découvrez tous nos vignerons

MAS DE LIBIAN

“ De la poésie en bouteille !  ”

"Notre maison est bâtie à une marche au-dessus de la plaine : cinquante lieues d'horizons, dominés par le cône parfait du Ventoux, y tiennent dans le regard. Aussi loin que je me souvienne, c'est au spectacle de cette vallée que je dois mes premières émotions esthétiques."Domaine familial en biodynamie situé en sud Ardèche dans la vallée du Rhône.

Lire plus En savoir plus

(07) Ardèche

Question
HELENE THIBON @mas-de-libian

 http://vignes84.fr

GuppY

Commentaires
Commenter

Commentaires
Commenter
HELENE THIBON @mas-de-libian

 http://newsletter.vinium.com/t/ViewEmail/d/14486D4572CD58B72540EF23F30FEDED/10DE2BC261C3E8CC0F8C96E86323F7F9

Le vin de mes amis - 26 novembre

Commentaires
Commenter
HELENE THIBON @mas-de-libian

 bon, c'est bien précisé : du vin du MIDI de la France uniquement! Sinon, ce n'est pas aussi bon.....

Commentaires
Commenter
HELENE THIBON @mas-de-libian

 

Commentaires
Commenter
HELENE THIBON @mas-de-libian

 J’aime bien ce dessin....

Commentaires
Commenter
HELENE THIBON @mas-de-libian

 Petit chien trouvé ce jour à la combe du bon vin

Commentaires
Commenter

Commentaires
Commenter

Commentaires
Commenter
HELENE THIBON @mas-de-libian

 

Commentaires
Commenter

Commentaires
Commenter
HELENE THIBON @mas-de-libian

 

Commentaires
Commenter
HELENE THIBON @mas-de-libian

 Et voilà le petit pressoir de mon arrière grand-père nous rend de grands services. Particulièrement pour les micros vinification. Aujourd’hui décuvage de la deuxième Microvinif de vin orange.

Commentaires
Commenter

Commentaires
Commenter
HELENE THIBON @mas-de-libian

 Fin des vendanges et reboule Merci à tous ceux qui ont participé à cette vendange fort généreuse

Commentaires
Commenter
Plusieurs cuvées vous intéressent ?
Le vigneron offre la livraison dès 6 bouteilles (d’une ou plusieurs références).
Voir tous nos engagements

KHAYYÂM

17€20

Vallée du Rhône , Côtes du Rhône

2017, Rouge

Le mot du Vigneron:

Cuvée en hommage à Omar Khayyâm. Poète et mathématicien Persan, musulman du XI° siècle. Ayant écrit plusieurs centaines de quatrains célébrant le vin et les femmes. Philosophie du Carpe Diem.

Ajouter au panier

Le domaine

"Notre maison est bâtie à une marche au-dessus de la plaine : cinquante lieues d'horizons, dominés par le cône parfait du Ventoux, y tiennent dans le regard. Aussi loin que je me souvienne, c'est au spectacle de cette vallée que je dois mes premières émotions esthétiques."Domaine familial en biodynamie situé en sud Ardèche dans la vallée du Rhône.

La Petite Histoire

La famille Thibon achète Libian en 1670. Gustave (1903-2001) travaille la terre, en l'absence de son père, durant le guerre de 14/18 puis se tourne vers la philosophie.Son troisième enfant, Jean-Pierre épouse Jacqueline en 1974. Cardiologue, elle laissera tout tomber pour la vigne. Ils se marièrent et eurent ...beaucoup de filles : Hélène, Catherine et Cécile. Toutes les 3 dans le vin... Un gendre, Alain, puis un petit fils Aurélien sont venus "équilibrer" cette famille.....Aujourd'hui, c'est 4 familles, 3 générations qui travaillent et vivent à Libian.La famille est avant tout "paysan", depuis toujours en bio, puis en biodynamie (certification DEMETER), nous sommes accompagnés par deux chevaux de trait Nestor et Bambi.Cet "organisme agricole" produit principalement du vin mais aussi nourrit les personnes qui y vivent (huile d'olive, miel, abondance de légumes, céréales et fourrages).Nous sommes responsables de cet héritage et nous nous devons de le transmettre dans le respect de la terre et du vivant.Comme le dit si joliment Colette " La vigne, le vin sont de grands mystères. Seule dans le règne végétal, la vigne nous rend intelligible ce qu'est la véritable saveur de la terre. Quelle fidélité dans la traduction!". Et surtout n'oublions pas : "L'eau, c'est pour la soif. Le vin, c'est selon sa qualité et son terroir, un tonique nécessaire, un luxe, l'honneur des mets."

Anecdotes du domaine

"Le paysan est avant tout un homme relié - un homme pétri de liens. Il est d’abord lié à la terre. Il est lié à la terre par son instinct le plus charnel et le plus immédiat. Le métier de paysan est par excellence celui où l’instinct et le devoir coïncident. Alors que dans certaines professions, on peut réussir par l’intrigue, par le mensonge, la flatterie, etc., le paysan ne peut poursuivre son intérêt (du moins à long terme) qu’en accomplissant son devoir de paysan, en se soumettant aux nécessités de son état. Un commerçant peut tromper ses clients, un financier peut s’enrichir par la spéculation malsaine, un homme politique peut trouver le succès en manipulant les foules, tandis que l’agriculteur n’a qu’un seul moyen d’améliorer son sort matériel et c’est de travailler plus et mieux. Pour lui, pas d’intrigue, pas de faux-fuyants, pas de système: on ne trompe pas la terre. Il est lié à la terre par son idéal. Le sol où il est né et qui le nourrit, ce sol auquel il est attaché par toutes les fibres de son être, n’est pas seulement pour lui un instrument de profit; au-delà de tout calcul matériel, il met dans son travail son souci de la perfection et son sens de la beauté. L’orgueil de tracer un sillon bien droit, de posséder les plus belles vignes, les vergers et les jardins les mieux soignés, la terre la mieux travaillée ou les plus belles bêtes du village déborde largement l’appétit du gain; né de la terre et nourri par elle, le paysan aime la terre comme un enfant aime sa mère, et, réciproquement, cette terre qui attend tout de lui, il l’aime comme une mère aime son enfant.Il est lié à la communauté du village. Il est lié à sa famille (travail familial…) Et il est lié au passé, à la tradition (sagesse des vieux paysans…), etc.C’est tous ces liens qui engendrent le réalisme paysan. Et puis la terre ne donne rien pour rien, le paysan ne peut pas s’endormir dans une fausse sécurité, il doit sans cesse lutter et donner beaucoup de lui-même en vue de résultats toujours incertains (tant que c’est entre les mains du bon Dieu…). Patience (dans la nature, tout s’accomplit lentement) souplesse devant le destin: il y a des récoltes bénies, et d’autres qui sont perdues… Le paysan a non seulement le sens de l’effort, mais le sens du risque; la terre ne peut rien sans lui, ni lui sans elle. Il ne livre rien au hasard, mais il confie tout au destin; il reste plastique devant la vie. Certes, il a des défauts. «Terre à terre», accroché aux choses matérielles… (Conversation avec un petit fonctionnaire qui les critiquait, qui leur reprochait leur matérialisme, leur âpreté au gain, leur avarice. Réponse: quand vous aurez gagné votre vie en grattant la terre, alors - ces défauts - si vous ne les avez pas acquis, vous aurez le droit de les critiquer!) Oui, le paysan est «près de ses sous»: c’est que pour lui l’argent est le socle de valeurs plus hautes (différence entre «les sous» et «le bien», l’argent est racheté: il contribue à garantir le patrimoine, à garder son honneur, à s’assurer les uns aux autres mille services gratuits…"Gustave Thibon, "le réalisme paysan" (extraits)

lesgrappes.com utilise des cookies
en savoir plus