Article du blog

Du métro au Château de Valmer
Du métro au Château de Valmer
Un soir, alors qu’il laissait passer son 3ème RER bondé, Jean de Saint-Venant a eu le déclic : fini le RER, Boulot, Dodo, à lui les études d’...

Les vignerons de sa région

Découvrez tous nos vignerons

Chateau de Valmer

(36 notes)
“ Du RER au Château ! ”

Tourangeau d’origine, Jean s’est d’abord essayé à la vie parisienne, ses tours de la Défense, son RER et son rythme effréné. Et puis tel le chant des sirènes les vignes l’ont rappelé à sa Touraine natale. Elles l’ont fait succomber… nous aussi !

Lire plus En savoir plus

(37) Indre-et-Loire

Du métro au Château de Valmer
Du métro au Château de Valmer
Un soir, alors qu’il laissait passer son 3ème RER bondé, Jean de Saint-Venant a eu le déclic : fini le RER, Boulot, Dodo, à lui les études d’œnologie pour reprendre le Château de Valmer.  Avant de rejoindre les vignes de sa Touraine natale, c’est dans une tour à la Défense à Paris qu’il a commencé ...
Question

Commentaires
Commenter

Commentaires
Commenter

Commentaires
Commenter
Jean de Saint Venant @chateau-de-valmer

 

Commentaires
Commenter
Jean de Saint Venant @chateau-de-valmer

 Aujourd’hui mercredi, ça s’active dans la cuisine pour la préparation de la fameuse tête de veau sauce gribiche ! Bonne journée à tous

Commentaires
Commenter
Jean de Saint Venant @chateau-de-valmer

 C'est lundi : on fait simple...mais bon!

Commentaires
Commenter
Jean de Saint Venant @chateau-de-valmer

 Bon appétit !

Commentaires
Commenter
Jean de Saint Venant @chateau-de-valmer

 

Commentaires
Commenter
Jean de Saint Venant @chateau-de-valmer

 Toujours un temps idéal pour les vendanges et des menus délicieux qui remplissent les estomacs de nos travailleurs!

Commentaires
Commenter
Jean de Saint Venant @chateau-de-valmer

 A table!

Commentaires
Commenter
Jean de Saint Venant @chateau-de-valmer

 © Leonard de Serres

Commentaires
Commenter
Jean de Saint Venant @chateau-de-valmer

 

Commentaires
Commenter
Jean de Saint Venant @chateau-de-valmer

 

Commentaires
Commenter

Commentaires
Commenter

Commentaires
Commenter
Plusieurs cuvées vous intéressent ?
Le vigneron offre la livraison dès 6 bouteilles (d’une ou plusieurs références).
Voir tous nos engagements

Loire , Vouvray

2016, Blanc

(48 notes)
Le mot du Vigneron:

C’est mon petit préféré ! Un vin qui peut se marier avec à peu près tout. Ce Vouvray sec est issu d’une vinification en cuves verrées (c'est-à-dire que les cuves ont été recouvertes de mosaïque)...

Ajouter au panier

Loire , Vouvray

2010, Pétillant

(17 notes)
Le mot du Vigneron:

Celui-ci pourrait vous surprendre ! Souvent méconnu, ce vin est pourtant un vrai régal !

Ajouter au panier

Loire , Vouvray

2014, Blanc

(21 notes)
Le mot du Vigneron:

Le demi-sec 2014 allie amplitude en bouche et finesse aromatique. Une surprise et un émerveillement pour les papilles.

Ajouter au panier

Loire , Vouvray

2009, Blanc

(3 notes)
Le mot du Vigneron:

Un petit délice. Un vin rond avec beaucoup de charme.

Ajouter au panier

Le Domaine

Dans la famille, depuis 1888, le domaine viticole Chateau de Valmer est un joyaux, aussi bien pour ses somptueux jardins à la française que pour son terroir particulier de coteaux pierreux. Jean reprend des études d’oenologie... Et en 2010, il réalise son rêve : reprendre le domaine familial. Aujourd’hui, il met un point d’honneur à influencer au minimum les interactions naturelles entre la vigne et le terroir, pour favoriser les échanges entre espèces animales et végétales !

La Petite Histoire

Situé au cœur de l'appellation de Vouvray, le domaine viticole a démarré en 1888 avec l'acquisition du Château par la famille de Saint Venant. Le Château tire aujourd'hui sa renommée de ses jardins et de ses vins qui ont connu un second souffle sous l'impulsion du père de Jean, Aymar, Comte de Saint Venant. Jean perpétue, depuis maintenant 5 ans, la tradition familiale.

Anecdotes du domaine

"Ça me démangeait depuis longtemps mais un matin alors que je prenais le RER pour aller travailler à La Défense ... J'ai su que ce n'était pas fait pour moi. J'ai démissionné, démarré des études d'œnologie avec pour objectif de reprendre le domaine et c’est chose faite depuis 5 ans. Aujourd’hui je suis bien dans mes vignes et amoureux de mon terroir et de ma si belle Touraine.""Mon plus grand plaisir : travailler mes vignes, créer chaque année de grands vins et me dire que j'ai fait le bon choix ..."

lesgrappes.com utilise des cookies
en savoir plus