1000
Vignerons
Récolants
30 000
Membres
Amateurs de vins
50 000
Avis déposés
par nos membres
80 000
Fans sur les
réseaux sociaux

Partez à la rencontre des vignerons récoltants

Ces vignerons récoltants vous ouvrent les portes de leur domaine

Egiategia

Sud-Ouest

Château de Chaintres

Loire

Château Calavon

Provence

Pithon-Paille

Loire

Château Epiré

Loire

Château Fonteay

Loire

Château Mérande

Savoie

Château Fourcas-Dupré

Bordeaux

Château Léognan

Bordeaux

Domaine Modat

Roussillon

Domaine Lauriga

Roussillon

Les Routes des Vins

Pourquoi Les Grappes se lance dans l'oenotourisme ?

Grâce à notre solution d’achat en direct des vignerons où les visiteurs peuvent échanger entre eux et avec le producteur, nous avons déjà pu rapprocher les vignerons de leurs consommateurs finaux. C’est avec cette même ambition que nous lançons Les Grappes Oenotourisme, le site pour réserver vos séjours oenotouristiques, afin de faciliter les rencontres entre les passionnées et les nombreux vignerons de notre communauté.

Blog Les Grappes x Le Parisien

rédacteur exclusif de la rubrique vin du journal Le Parisien

Les Grappes Oenotourisme : Réservez en ligne votre prochain Week-end de dégustation pour rencontrer nos vignerons récoltants

Qu’est ce que l’oenotourisme

A. Visite des caves et dégustations chez les vignerons

L’œnotourisme ou tourisme vitivinicole est un type de séjours touristiques dont l’intérêt principal est la découverte des vignobles et des méthodes de production du vin. C’est une sous-catégoie de l’agritourisme qui consiste à partir à la découverte des agriculteurs. L’oenotourisme permet aux vignerons de présenter son travail sous un angle nouveau et plus intimiste. Pendant ce type de voyages les touristes peuvent se balader dans les vignes, visiter les chais de vinification et en général le producteur offre une dégustation de sa gamme. Le tourisme viticole est prisé aussi bien par les grands connaisseurs qui peuvent poser des questions très précises directement aux producteurs, que par les non-initiés qui peuvent se former à l’art de la dégustation grâce aux conseils du vigneron , d’un sommelier, d’un œnologue ou des guides professionnels qui animent la visite. Si la visite des vignes et de la cave de vinification sont un passage obligatoire, les activés proposés aux voyageurs sont de plus en plus nombreuses.

B. Des activités oenotouristiques de plus en plus innovantes

Si on retrouve souvent les mêmes activités dans les différents domaines, les vignerons font de plus en plus preuve d’imagination pour modifier leur offre et proposer une expérience riche et singulière afin de se démarquer des autres domaines.

Pour les plus proches de la nature, les producteurs proposent souvent des randonnées dans leurs vignobles. Il est aussi possible de donner quelques coups de sécateur en période de vendanges. Certains préfèrent animer des conférences ou des stages de formation directement dans leur domaine. Il est parfois possible de mettre en bouteille sa propre cuvée. Selon les domaines vous pourrait même dîner et passer la nuit sur la propriété dans une tente ou dans une chambre luxueuse. Il y en a pour tous les goûts.

2.Apparition et développement du tourisme vinicole en France

A. Visiter les vignes : un concept pas tout jeune

Les fiefs de la production française de vin comme le Bordelais ou la Bourgogne ou encore la Loire offrent aujourd’hui des expériences classiques aux visiteurs : visite des vignobles, dégustation depuis plusieurs années. Néanmoins la France a beau être une référence mondiale en matière de vin, l’oenotourisme est né dans les années 70 sur les terres de l’Oncle Sam, en Californie. Le phénomène débarque en Europe, au Japon ou en Corée du Sud en 1980 avec des initiatives comme le concours Best of Wine Tourism ou le Réseau des Capitales de Grands Vignobles. Aujourd’hui plus qu’une mode, les chiffres du secteur sont en constate croissance et les routes des vins du monde entier se remplissent de curieux.

De plus en plus de domaines se prêtent au jeu et ouvrent les portes de leur propriété notamment car c’est un bel outil de communication pour mieux faire découvrir leurs produits et cela permet souvent déclencher des ventes supplémentaires directement à la propriété ou plus tard sur des sites en ligne comme Les Grappes !

B. 3 choses à savoir sur le développement de l’oenotourisme

Comme la Napa Valley en Californie ou le Chianti en Toscane, les régions viticoles françaises s’adaptent et attirent chaque année plusieurs millions de visiteurs. Les curieux venus du monde entier souhaitent découvrir l’univers qui se cache derrière le nom des Grands Crus français. Les métropolitains aussi, puisqu’ils représentent 58% des œnotouristes en France: au total, 10 millions de touristes visitent chaque année le terroir du pays. L’oenotourisme est en plein essor et l’hexagone a vu son nombre de visiteurs liés à l’oenotourisme augmenter de plus de 30% en quelques années.

3.Les Grandes Routes des Vins en France et dans le monde

La notion d’oenotourisme apparait dans les années 70, mais le concept n’est pas si nouveau. La Route des Vins d’Alsace fêtera en effetses 65 ans cette année. Vous avez dit Routes de Vins ? Les Routes des Vins sont innombrables. De la Bourgogne à Cahors, des Côtes du Rhône à la Champagne, vous empruntez ces routes, à pied ou à vélo, en découvrant des paysages hors du temps. Ces hectares de culture vous feront sûrement réaliser à quel point il est périlleux pour un vigneron de travailler ces grands espaces, parfois très sinueux et pentus comme le sont les Côtes-Rôties.
Localisés en Alsace ou ailleurs, les acteurs de la Vigne et du Vin, et leurs Routes, sont aujourd’hui référencés grâce aux 67 destinations labellisées « Vignobles et Découvertes ».Alors, qu’attendez-vous pour partir à la découverte de ce patrimoine national ?
lesgrappes.com utilise des cookies
en savoir plus